Le Quesnoy

Née au XIIème siècle autour de la demeure de Marguerite de Bourgogne, la ville de Le Quesnoy conserve aujourd’hui toute sa structure du XVIIème siècle. Une chance de nos jours ! "Le Quesnoy" un nom référence à la proche forêt de Mormal où des chênes furent plantés dès l’époque romaine.

 

En 1142 Baudouin IV y installe son château. C'est dans le Parc naturel régional de l’Avesnois que se dresse comme une sentinelle la belle ville fortifiée du Quesnoy. La fortification contient aujourd’hui, 8 bastions dont les premiers sont construits par Charles Quint en 1659 et 4 portes, soit 3,5 km de murailles. Celles-ci sont composées de grès, une pierre solide et imperméable, de briques cuites sur place et, de boutisses. Ces morceaux de pierre blanche permettent de renforcer le rempart au fil des décennies…

Visiter la ville, c’est prendre contact avec des fortifications sans cesse remaniées suivant des idées nouvelles. Le Quesnoy est rattachée au royaume de France par le traité des Pyrénées. Sous Louis XIV, Vauban est le moteur de la principale modernisation du plateau fortifié, composé de grès, de sable et de marécages.. Entre 1668 et 1673, il a fait d’une place hétérogène un octogone régulier, entouré de fossés inondables par un savant jeu de vannes et de batardeaux, dans lesquels il a implanté une douzaine d'ouvrages défensifs sur une enveloppe de huit bastions et chemins couverts.

Le Quesnoy détient des richesses comme la poudrière du XVIIIe siècle et la porte fauroeulx typique des ville fortifiée de la fin du XIXe siècle (sa forme permettait de contrôler les entrées et d’empêcher les attaques directes). Le bastion royale, est quant à lui, transformé selon le système du Général Séré de Rivière. Quelques casemates de cette époque, qui servaient à stocker la poudre et les armes sous terre, sont encore visibles.


L’histoire de Le Quesnoy continue à la première guerre mondiale ou les Néo-Zélandais ont escaladé les remparts pour délivrer la ville. Un jardin de la mémoire dédié au 4 novembre 1918 est installé en contrebas du rempart. Aujourd’hui, le site fortifié représente un magnifique cadre où il fait bon se promener sur les chemins de randonnées et profiter en famille de la base de loisirs situés près de l’Etang du Pont Rouge, récemment rénovée pour une visite inoubliable. En 2019, Le Quesnoy dépose un dossier pour le classement de son patrimoine remarquable à l'UNESCO.

Administration:

5 rue des précurseurs
59491 Villeneuve d'Ascq

 

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Siège social:
Hôtel de Ville
rue du Maréchal Joffre
59530 Le Quesnoy

 

©AssociationdesespacesfortifiésdesHauts-de-France