logosite.png

Bergues

    Si « l’incontournable » Vauban a œuvré à l’invulnérabilité de la Place, il n’est pas le seul, ce qui donne une physionomie toute particulière à cette ville forte aux murs ocres. Dans la plaine flamande, à 9 km des plages de Dunkerque-Malo-les-Bains, Bergues est entièrement corsetée de remparts. Qu’ils soient médiévaux ou dus au talent du génial Vauban, la ville est blottie au pied de son beffroi. Sur la colline qui domine la ville, les ruines d’une ancienne abbaye bénédictine semblent monter la garde tandis que son musée du Mont de Piété dévoile une partie de ses riches collections, dans un magnifique écrin de brique à la chaude couleur jaune.

    Que ce soit au niveau de ses façades, de ses places, de ses traditions, Bergues Saint-Winoc est une de ces villes flamandes sur lesquelles le temps semble n’avoir pas d’emprise. La richesse de son patrimoine, sa gastronomie, sa convivialité et son environnement sauront retenir le touriste de passage dans « l’autre Bruges des Flandres »…

L’enceinte fortifiée et la citerne militaire sont classées sur la liste des Monuments Historiques depuis 1930.

De nombreuses visites libres sont proposées aux publics. Ici comme pour de nombreux sites fortifiées, les chantiers de rénovation des remparts permettent la sauvegarde de l’architecture, l’amélioration du cadre de vie et une accessibilité pour tous. De la porte d’Hondschoote en passant par la porte Bâtarde (en référence au Batardeau: petit barrage autour des remparts; surélevé de la Dame: structure cylindrique empêchant l’ennemi de rejoindre les remparts) la promenade le long des remparts invite à contempler la flore qui se déploie dans cet espace autrefois militaire. Sur le chemin, on remarque une fissure, délibérément conservée et consolidée lors des travaux de rénovation. Deux fondations apparaissent ainsi, l’une du XIVe siècle et l’autre du XVIIe siècle, et reflètent l’évolution du temps sur les remparts.

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.