Philippe Auguste

1165-1223

Fils de Louis VII, c'est un Capétien. Grâce à lui, le royaume des Francs repousse les territoires du roi d’Angleterre. Il s’allie dans un premier temps, avec Richard Cœur de Lion contre le père de ce dernier. Henri II déchu, Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion partent en croisades où leurs routes se séparent… Dès son retour, Philippe Auguste doit prévenir des risques d’invasion et faire face à la menace de son nouvel ennemi, Richard Cœur de Lion. Il construit l’enceinte du Louvre et lance des attaques contre la Normandie pour tenter de récupérer des territoires. A la mort de Richard Cœur de Lion, son frère Jean Sans Terre s’allie avec l’empereur germanique Otton IV contre Philippe Auguste. Le 27 Juillet 1214 à lieu la Bataille de Bouvines. Victorieux, Philippe Auguste devient le premier « Roi de France » avant de mourir en 1223.

charlesquint.png

Charles Quint

1500-1558

Il passe ses premières années en Flandre, élevé par sa tante Marguerite d’Autriche. Plus tard, il est sacré Roi des espagnols, Duc de Bourgogne et d’Autriche. Il devient alors très vite un homme de pouvoir. En 1519 il succède à son grand père, Empereur germanique, mais se heurte au roi de France François 1er. En 1529 le traité de Cambrai est signé et met fin à un énième conflit entre François 1er et Charles Quint. Par ce traité, François 1er récupère la Bourgogne, renonce à ses prétentions italiennes et laisse l’Artois et les Flandres à son ennemi. En 1530 Charles Quint est couronné Empereur du Saint Empire Romain Germanique. Dès 1547, Henri II le successeur de François 1er et Charles Quint entrent en guerre. En 1553, l’empereur Charles Quint détruit totalement Hesdin et Thérouanne, et le 10 août 1557 les Espagnols remportent la bataille de Saint Quentin. 

jeanerrarddebarleduc.JPG

Jean Errard de Bar-le-Duc

1554-1610

Il étudie à la cour de Lorraine dans une école d’ingénieur et entre sous les ordres du duc Charles III. Il ‘inspire des mécanismes de fortifications Italiens et du tracé bastionné et les améliore au service de la France. Jean Errard est le premier à bastionner la France sous Henri IV (1553-1610), une époque où les spécialistes de la fortification se font rares. L’ingénieur français apporte les techniques de fortifications nécessaires sur le territoire et des ouvrages inspirant pour ses successeurs comme Deville, Pagan et le célèbre Vauban. Pour lui, les mathématiques et la géométrie son une base indispensable au génie militaire. L’ingénieur est surtout connu pour ses écrits techniques et scientifiques, notamment son œuvre : « La Fortification réduicte en art et démontrée » publiée en 1600. 

Capture d’écran 2020-04-07 à 11.39.57.

Sébastien le Prestre de Vauban

1633-1707

Originaire du département de la Nièvre, il est repéré par le cardinal Jules Mazarin, au service de Louis XIV, alors qu’il était fait prisonnier. Rapidement il est demandé à Vauban de conduire des attaques contre les Espagnols et d’étudier les fortifications du territoire. Il sera sous la protection de Louvois, ministre du roi. En 1678 il devient Commissaire Général des fortifications du Royaume. C’est à lui que reviennent tous les projets de fortifications de l’époque. Sa carrière prometteuse débute avec les travaux de la Citadelle de Lille dite “La Reine des Citadelles”, son chef d’œuvre. Vauban se penche sur la question des conditions matérielles et humaines lors de sièges, et l’utilisation des frontières naturelles pour le Royaume. Vauban crée le Pré-Carré, deux lignes de défense au niveau de la frontière des Pays-Bas Espagnols, dont la plupart des sites font partie du réseau majeur des Hauts-de-France. Vauban est de nos jours, l’ingénieur militaire le plus réputé en France pour ses travaux concernant les fortifications à l’époque du Roi Soleil.

Séré_de_Rivières.jpg

Raymond Adolphe Séré de Rivières

1815-1895

En 1871, les Prussiens gagnent contre la France. Celle-ci doit se préparer à récupérer ses territoires et son autonomie et crée un comité secret de défense qui organise la stratégie de reconstruction. L’objectif est de construire une ceinture fortifiée sur la frontières Est. La stratégie de Séré de Rivières se compose de 3 lignes de fortifications. La première, du Jura à la Meuse face à l’Allemagne. Entre chaque grandes place fortifiée, des forts plus petits sont installés. Une deuxième ligne reculée dans les terres et les montagnes permet une défense supplémentaire en cas d’attaque. Une troisième ligne protège Paris en cas d’échec de la seconde ligne. La Seine est fortifiée, les envahisseurs seront ralentis.  L'innovante fortification de Séré de Rivières c'est donc 166 forts, 43 ouvrages fortifiés et 250 batteries. Malheureusement le système fortifié devient totalement inutile face à la découverte de l’obus à Mélinite par Eugène Turpin, contemporain du Général Séré de Rivières. Heureusement, il n’est pas question pour la France de baisser les bras et le Pays continuera de développer sa fortification au fil des décennies...

Administration:

5 rue des précurseurs
59491 Villeneuve d'Ascq

 

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Siège social:
Hôtel de Ville
rue du Maréchal Joffre
59530 Le Quesnoy

 

©AssociationdesespacesfortifiésdesHauts-de-France